SF : Nova de Samuel Delany

nova.JPGL'histoire : Deux familles s'affrontent pour avoir le plus d'influence sur les différentes planètes, lunes, terres et étoiles qui forment maintenant le monde. Va s'en suivre une bataille infernale à la poursuite d'une Nova, de là viendra tout le pouvoir...

Un genre très nouveau pour moi, et j'avoue que plus d'une fois j'ai décroché en me disant "bon reprenons, mais de quoi parlent-ils donc?", les passages techniques sur les énergies, les astronefs et que sais-je encore m'ont particulièrement propulsée dans un univers plein de brume.

Par contre, le fond est plutôt commun à un roman de littérature plus générale, les mêmes questions se posent : le pouvoir des mots et de l'imagination, la liberté, le pouvoir et la conquête, les élites et les laissés pour compte.

Ce qui est amusant dans la science-fiction, c'est que l'on a plus aucun repère. Un exemple, "ah on va à Paris, mince, c'est trop près de l'Australie, je risque de tomber sur ma femme" (bon, c'est retranscrit avec mes mots, mais la situation est la même) - enfin bref, il faut se ré-habituer à tout un fonctionnement.

Ce fut une bonne expérience (oui oui, quand même), mais la science-fiction, c'est pas pour moi (ce genre de science-fiction du moins).

Nova de Samuel Delany (LGF - Livre de Poche, 1988, 344 pages)

 

Les commentaires sont fermés.