• Avis sur : Le silence des Termites de Xavier Patier

    silence-des-termites.JPGVoici un récit de fin du monde grave et léger à la fois. De quoi regarder notre société avec un esprit plus critique et moins dramatique.
    Le récit est court, moins de 200 pages et encore la typographie joue contre son auteur. Dans une mise en page honnête, Le silence des Termites aurait eu les caractéristiques de la nouvelle. Exercice difficile que Xavier Patier maitrise décidément très bien et que l’on aurait tord de dissimuler.


    Vous apprécierez l’écriture humoristique et le ton léger de cette fable apocalyptique. On est loin des séries télévisées où les drames se succèdent dans un chaos et un vacarme incessant. Ici dans un parfait décalage et sans aucun pathos, les immeubles tombent les uns après les autres et chacun semble vouloir garder sa petite vie. Tel Brice qui veut absolument retourner à sa Galerie d’Art ou Narcisse qui revient inlassablement sur son histoire de couple.


    Pas de cris, ni de pleure, seulement ( et c’est cela qui est amusant ) le tableau d’une ville qui perd peu à peu tout contrôle d’elle même. L’ordre social disparait et la violence sous-jacente déferle. Le sport est prohibé et toute personne prise en flagrant délit condamnée à mort...
    Et pourtant, on est surpris par un calme paradoxal. Par exemple les effondrements sont des bruits lointains, on parle peu, les scènes de violence urbaine sont décrites comme un tableau mais non vécues par Narcisse, le narrateur distant.


    "Narcisse", un prénom qui symbolise peut être un monde incapable de vivre avec les autres, trop fier de ses acquis mais qui ne maitrise plus la nature sous prétexte d’avoir voulu trop la protéger.
    Narcisse réussira t-il à retrouver Sylvie et à mettre un peu plus d’eau dans son vin ? Que restera-t-il de la société moderne ?
    Petit manifeste pour un monde plus raisonnable, on peut résumé ainsi le Silence des termites et souhaitez que notre société n’oublie pas qu’elle doit être constituée d’une structure harmonieuse et que tout rejet extrême est à ses risques et périls...


    Bonne lecture !.

    le silence des termites, Xavier Patier (Roman-Littérature Française)La Table ronde